fbpx

Thiaba Camara Sy et les réseaux de soutien entre femmes.

par | 13 Août, 2022 | Podcast Conversations féminines | 0 commentaires

Au plus on était vulnérables, plus on avait de privilèges. 
Quand Thiara Camara Sy parle de la société matriarcale sénégalaise avant la colonisation française.

La pire des trahisons qu’on puisse faire à son ascendance, c’est de ne pas lui donner le rang qu’elle mérite et de considérer que tes ancêtres sont inférieurs aux ancêtres d’autrui.

 Biographie de Thiara Camara Sy

Présidente fondatrice de WIC Capital,
Administratrice indépendante de la Laiterie du berger,
Membre du CA de Tostan,
Administratrice indépendante de FAR Limited,
Administratrice indépendante de PayDunya,
Fondatrice et membre du CA de WIC,
membre fondateur du Club des investisseurs du Sénégal,
ancienne Administratrice indépendante de UBA,
ancienne membre du CA de International School of Dakar,
ancienne managing partner de Deloitte Sénégal qu’elle a fondé.

Quand on déroule son parcours professionnel, le premier adjectif qui vient à l’esprit est: “impressionnant”!

Impressionnant, par la richesse du parcours, le sacrifice et l’abnegation qu’ils ont dû représenter.

Son nom est connu partout en Afrique et à travers le monde pour son expertise dans la gouvernance d’entreprise, la conformité et la gestion des risques. Une carrière bâtie dans différents secteurs, comme la finance et les opérations, la distribution, la technologie, le commerce de détail et les services. Le grand public la découvre ces dernières années avec le lancement du Women Investment Club, Premier club d’investissement de femmes au Sénégal regroupant à ce jour 83 membres.

 

 

Questions posées et réflexions au cours de l’épisode :

  • Au-delà de tout ça, de ce qu’on peut lire et de ce qu’on peut voir de Thiaba Camara, qui est Thiaba Camara ?

 

  • Ce serait celle-là : cette Sahélienne qui est partie un court temps mais qui ne peut pas vivre loin du Sénégal ?

 

  • Quand je vois le fil conducteur surtout de ces dernières années, je vous ai vu beaucoup vous investir dans l’accompagnement de jeunes pousses comme on peut les appeler en terme d’entreprises. On parle d’entreprises locales, d’entreprises sénégalaises. Vous avez fondé le club d’investissement que pour les femmes. Et la première chose que vous me dites, c’est de se recentrer par rapport à ce que nous sommes, en tant que pouvoir aux femmes, par des femmes et transmis par des femmes. D’où vous vient cet engagement, cette notion ou cette sensation très forte qu’il faudrait que nos voix s’élèvent ?

  • J’ai l’impression que c’est une construction en opposition ?

  • Je sais pas si dans votre parcours de vie, vous vous rendez compte à quel point c’est impactant pour nous d’avoir cette référence-là. Comment vous le vivez ?

  • Moi mon objectif c’est que toutes les femmes puissent s’exprimer, peu importe ce qu’elles ont à dire mais qu’elles aient juste le droit de le dire. On a beaucoup d’injonctions de type “ah vous devez dire”, “non tu es une femme, tu peux pas te permettre de dire ça”. Déjà le fait de le dire.

  • Le sens des responsabilités, on ne l’inculque pas aux garçons. On leur demande d’être fort tout simplement mais ça veut dire quoi “être fort” ?

  • Comment on peut en avoir assez [de ce système de polygamie] ? Je trouve aujourd’hui des femmes plus jeunes que moi qui aujourd’hui me justifient la polygamie par le fait que ça leur permet de pouvoir avancer dans leurs carrières parce qu’elles n’auront que 2 jours à s’occuper d’un homme sur 7.

  • Est-ce qu’on doit leur dire que ce besoin-là de sortir qui n’est pas propre à leur genre, est-ce qu’on doit leur dévoiler ce grand mystère-là aux hommes ou pas ? Parce que je crois que c’est l’éducation que nous recevons en tant que femmes qui va faire que nous n’allons pas explorer forcément ces pistes-là.

  • Notre critique, nous la faisons de la polygamie et nous ne sommes pas tendres envers cette polygamie.

  • En parlant de parents, de grands parents, de grande tante que nous avons évoqué ensemble, est-ce qu’il y a une place quand tu étais petite ? Est-ce que tes parents rêvaient que tu deviennes ci ou ça ? As-tu à un moment de ta vie, décidé de t’opposer à un chemin tracé ou pas ?

  • Ça fait quoi d’être nouvelle maman et de lancer une entreprise en même temps, d’avoir des nuits incomplètes ?

  • Trouves-tu que tu es à ta place ?

  • Si tu avais 20 ans en 2022, qu’aurais–tu aimé savoir ?   

 

 

 

 

Pour écouter cet épisode sur votre plateforme préférée :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code


Tous les liens utiles :






Abonnez-vous à Conversations féminines sur votre plateforme préférée :


Coin Lecture...
Avant chaque conversation, chaque Invitée partage 3 lectures Coup de Cœur.
En voici quelques uns au hasard ci-dessous mais elles
sont toutes disponibles dans >>notre bibliothèque en ligne<<
:

Bibliotheque

Et coin écriture.
Parce que nos invitées prennent aussi la plume, retrouvez >>la liste dédiée à leurs ouvrages<<


D’AUTRES PETITS RIENS…

Bannière du Podcast conversations féminines. Portrait de Zoubida Fall

« Conversations féminines », une série d’épisodes sur la place des Femmes au Sénégal

Elles sont des femmes, sénégalaises ou d’origine sénégalaise. Aux profils divers et provenant de diverses classes sociales. Pendant une heure et sur un ton intimiste, nous interrogerons avec elles leur place. De celle qu’on leur a assigné à ce qu’elles en ont fait. (…)

D’une génération à une autre et si nous entamions cette conversation…

Portrait de AIDA SYLLA - Ceux du milieu, on a tendance à vous oublier. Vous n'existez pas et ça vous donne tellement de liberté - Vignette du podcast Conversations Féminines

Quand Pr Aïda Sylla soigne l’hopital et notre santé mentale

Vous n’existez pas et ça vous donne tellement de liberté. Il fallait écouter autrement les personnes. Biographie de Pr Aïda Sylla Psychiatre à l’hôpital de Fann. Ancienne Chef de la division de la santé mentale au ministère de la santé. Professeur Titulaire des...

Construire tous les jours un espace à soi, avec Dr Rama Salla Dieng

Je n’ai pas besoin de vivre ces choses personnellement ou de les découvrir par moi-même. D’autres personnes ont déjà fait ça (…) je peux apprendre de leurs expériences. Biographie de Dr Rama Salla Dieng Auteure, universitaire, militante féministe panafricaine, maman....

Art, géographie, conventions : Aucune frontière imposée par autrui ne résiste à Oumou Sy.

Le monde appartient à nous tous, c’est les hommes qui ont mis les frontières. Je ne sais même pas jusqu’à maintenant lire et écrire. (…) Moi je suis restée intacte.  Biographie de Oumou Sy Costumière, styliste, créatrice de bijoux, décoratrice, femme d’affaires,...

Pin It on Pinterest

Donnez de la force à du Kokalam

Partagez sur les réseaux sociaux : ça m'aide vraiment beaucoup pour faire connaître le podcast Conversations Féminines et tous les parcours de ces femmes incroyables.