fbpx

Infertilité, traumatismes : Kalista Sy puise dans sa douleur pour créer.

par | 24 Mai, 2022 | Podcast Conversations féminines | 0 commentaires

– Quand tu me donnes quelque chose de mal, je te fais comprendre que tu me fais quelque chose de mal mais je te rends pire. Il faut montrer aux gens qu’on est capable d’être pas forcément à leur niveau mais à un niveau supérieur. (…)
– Tu sais y’a quand même une injonction qu’on fait aux femmes en règle générale qu’elles doivent prendre de la hauteur et …
– JAMAIS !

Biographie de Kalista Sy

Réalisatrice, scénariste et productrice, Kalista a écrit et produit la série “Maîtresse d’un homme marié”, série phare dans le paysage sénélagalais et africain, lancée en 2019. Elle est nominée la même année sur la liste des 100 femmes les plus influentes du monde. Pour la première fois à la télévision, une femme offrait un regard de femmes sur d’autres femmes, traitant par là des sujets de société tels que la sexualité, l’émancipation des femmes, les violences basées sur le genre, la santé mentale entre autres.

Ce que j’aime particulièrement chez Kalista, c’est le choix qu’elle a fait de mettre en avant des femmes. Ses personnages principaux sont des femmes, elles sont fortes, elles sont libres, actives, indépendantes et elles assument leurs choix.

 

 

 

Questions posées au cours de l’épisode :

  • Pour toi, c’est quoi être une femme ?
  • À quel moment de ta vie tu t’es rendue compte que tu étais une femme ?
  • Ce que les hommes n’aiment pas entendre souvent, c’est qu’ils sont les dominants et que du coup, ils exercent sur l’autre genre (ce qui est communément appelé les femmes), mais pourtant c’est une réalité que ce soit à un niveau individuel ou à un niveau systémique, c’est une réalité : il y a une oppression qui existe et qui est réelle. Est-ce que c’est cela qui t’a fait porté la voix des femmes à l’écran, que ce soit à l’écran, que ce soit par ta manière d’être tous les jours ?
  • Quand tu nous parles de ce destin que tu t’aies forgé de raconter des histoires de femmes, peut-être qu’il y a une part de ton vécu dans cela mais à un moment de ta vie, tu t’es dit que oui tu raconterais des histoires de femmes. Est-ce qu’il y a une place qui t’étais destinée quand tu étais petite ? Qu’est-ce que tu devais devenir ?
  • Tu sais y’a quand même une injonction qu’on fait aux femmes en règle générale qu’elles doivent prendre de la hauteur et toi, tu es en train de me dire “Je ne prends jamais de hauteur”. Pourquoi tu ne prends jamais de hauteur ?
  • Tes plus belles créations naissent de tes douleurs les plus profondes. Tu n’es pas encore maman comme tu l’as dit tout à l’heure, et je n’aurais pas évoqué le sujet si tu ne l’avais pas fait, et tu nous proposes une nouvelle série qui va traiter de ce sujet de la difficulté de la conception, de l’infertilité.
  • À quel moment de ta vie, tu t’es dit “Ça là, ce ne sera pas ma vie, j’en ferais autre chose, je vais avancer”. Est-ce qu’il y a eu un moment déterminant ou est-ce que c’est un processus ?
  • Quelle est ta plus grande réussite à ce jour ?
  • Aujourd’hui, es-tu à ta place ?
  • Si tu avais 20 ans en 2022, qu’est-ce que tu aurais aimé savoir ?

 

 

Pour écouter cet épisode sur votre plateforme préférée :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

D’AUTRES PETITS RIENS…

Bannière du Podcast conversations féminines. Portrait de Zoubida Fall

« Conversations féminines », une série d’épisodes sur la place des Femmes au Sénégal

Elles sont des femmes, sénégalaises ou d’origine sénégalaise. Aux profils divers et provenant de diverses classes sociales. Pendant une heure et sur un ton intimiste, nous interrogerons avec elles leur place. De celle qu’on leur a assigné à ce qu’elles en ont fait. (…)

D’une génération à une autre et si nous entamions cette conversation…

Portrait de Thiaba Camara Sy - Tant qu'il me reste un souffle de vie, c'est que j'ai un souffle d'espoir. - Vignette du podcast Conversations Féminines

Thiaba Camara Sy et les réseaux de soutien entre femmes.

Au plus on était vulnérables, plus on avait de privilèges. Quand Thiara Camara Sy parle de la société matriarcale sénégalaise avant la colonisation française. La pire des trahisons qu’on puisse faire à son ascendance, c’est de ne pas lui donner le rang qu’elle mérite...
Portrait de Codou Bop - Je suis une femme. Je n'ai jamais eu de doute ou d'énervement d'être une femme... - Vignette du podcast Conversations Féminines

Codou Bop, une chercheure hors-pair sur les violences sexistes et sexuelles.

Binta a énormément travaillé pour la cause des femmes et en fait, je peux dire que c’est ça qui l’a tué. Parce qu’elle s’est jamais occupée d’elle. On a même peur d’occuper sa place. Même si on est capable d’identifier sa place et qu’on a les moyens de l’occuper....
Portrait de FATIMA FAYE - Je n'ai pas choisi, je suis née libre. Je pense que les gens libres naissent libres - Vignette du podcast Conversations Féminines

La liberté de choix a un visage. Celui de Fatime Faye.

Je suis née embarassante.  Biographie de Fatime Faye Installée à Ndayane depuis des années, Fatime Faye est engagée auprès de sa communauté d’adoption, elle oeuvre sans relâche au renforcement de la solidarité entre femmes en mettant en place des activités...

Pin It on Pinterest

Donnez de la force à du Kokalam

Partagez sur les réseaux sociaux : ça m'aide vraiment beaucoup pour faire connaître le podcast Conversations Féminines et tous les parcours de ces femmes incroyables.