fbpx

37 ans et toujours célibataire…

par | 3 Nov, 2017 | Lettre à ... | 6 commentaires

37 ans célibataire sans enfant au grand dam de ma mère !

De mes frères et sœurs, de mes tantes et oncles, des voisins et des voisines, des passants, des visiteurs de la maison familiale, des coqs et des ânes des environs.

Mon célibat est un problème national et un sujet de discussion central à toutes les occasions, mariage, décès, baptême, tour de famille ! Xalaas !

Dès que deux personnes qui me connaissent se retrouvent ensemble immédiatement vient la question « loy xaar ba tey » (Comprenez, qu’est-ce que tu attends pour te marier) ?

Avant je répondais gentiment « lou diott yomb, yalla moy mayyé » (Tout arrive à point à qui sait attendre, c’est Allah qui accord à qui il veut), j’étais polie hein, maintenant en fonction des gens qui demandent j’ai un florilège de réponses toutes plus sympas les unes que les autres

  • A ma cousine mariée depuis 5 ans et sans enfant, je réponds, « ce que ton mari attend pour te faire un enfant, mba dou dara (Entendez, tu n’es pas stérile au moins)? »
  • A la voisine 5 fois divorcée, « c’est que quand je te vois j’ai peur de finir comme toi, tu ne me rassures pas du tout ».
  • A la vieille du coin qui a enterré 3 maris, je dis « Bagn kou ma djign aay gaaf » (Peur qu’on me dise que je porte la poisse).
  • A celle dont le mari me court après, « J’ai peur de tomber sur un homme qui passe toutes ses nuits dehors ».

Tiens, c’est bizarre, depuis lors, on considère que je suis malpolie, dites-donc, un vrai peuple de farceurs. Leur ai-je demandé de s’immiscer dans ma vie ? Non !

Qu’est-ce qu’elles ont toutes contre mon célibat ? Pourquoi sont-elles aussi pressées de me voir me caser. Pour partager les mêmes galères et se réconforter mutuellement des infidélités chroniques de nos chers et tendres, s’échangeant astuces et autres « feem » pour le garder près de nous. Enfin plus près de nous que de l’autre. Tu sais, l’autre là, cette pute qui est dehors et qui n’a rien à faire d’autre que de chercher nos maris. Oui celle-là, comme toi et moi qui ne sommes pas mariées et indépendantes financièrement. Celle-là que leurs propres amies mariées fuient comme la peste de peur qu’elles ne leur piquent leur mari ou parce que « une femme mariée ne fréquente pas une célibataire ».

On aime les foutaises dans ce pays ! C’est moi qui te le dis !

En tout cas, leur délire là est trop bizarre vraiment trop bizarre.

Tiens ! Ou c’est alors, le fait que je n’entre pas dans le moule de la société sénégalaise bien-pensante.

C’est vrai que ne pas être mariée pour une femme est tout simplement inimaginable dans notre pays.

Enfin bref, vraiment je ne les comprends pas, ce sont les plus opprimées qui commencent les premières, « taaru jigeen moy seyy », elle n’a pas l’air plus jolie depuis qu’elle s’est mariée, elle a plutôt dépéri. Comment ça, je ne comprends pas ce qu’elle veut dire ? Vas-y toi, explique-moi.

Je te vois venir d’ici avec tes gros sabots, tu vas ramener le couplet sur le « tu ne sais pas ce que tu rates » avec un air entendu… Comment t’expliquer ma chérie que si ton seul argument pour que je me marie est le sexe, c’est que toi-même tu n’as rien compris au mariage.

« Sa dieukeur bou kassara bi mo gueun sa farr bou baakh bi » (Vaut mieux un mari vaurien, qu’un amant généreux/bien/riche). Même toi, du haut de ta conviction à deux balles, tu te rends compte que cette phrase ne va pas. Qu’ « il faut laisser une progéniture au cas où tu venais à mourir qu’on se souvienne de toi ». Anhan…

« Une femme ne peut pas rester célibataire, elle est le socle de la société, elle a pour mission de se marier et tenir un foyer ». Ma main dans ta gueule, tu en dis quoi ?

6 Commentaires

  1. Matoo

    Wipliwwww!!!😂😂😂

    Réponse
    • Jeela F.

      Looool

      Réponse
  2. Tutu

    Deugeuntane ndiaye! Mdrrrr yor seni gomeu di okk pithiou djambour!!!! 😂😂😂😂😂

    Réponse
    • Jeela F.

      Looool

      Réponse
  3. Papicha

    Trop top ! J’ai retrouvé mon sourire en lisant ta page !

    Réponse
    • Zoubida

      Contente que ça vous ait plus.

      Bienvenue par ici

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

D’AUTRES PETITS RIENS…

Bannière du Podcast conversations féminines. Portrait de Zoubida Fall

« Conversations féminines », une série d’épisodes sur la place des Femmes au Sénégal

Elles sont des femmes, sénégalaises ou d’origine sénégalaise. Aux profils divers et provenant de diverses classes sociales. Pendant une heure et sur un ton intimiste, nous interrogerons avec elles leur place. De celle qu’on leur a assigné à ce qu’elles en ont fait. (…)

D’une génération à une autre et si nous entamions cette conversation…

Portrait de Thiaba Camara Sy - Tant qu'il me reste un souffle de vie, c'est que j'ai un souffle d'espoir. - Vignette du podcast Conversations Féminines

Thiaba Camara Sy et les réseaux de soutien entre femmes.

Au plus on était vulnérables, plus on avait de privilèges. Quand Thiara Camara Sy parle de la société matriarcale sénégalaise avant la colonisation française. La pire des trahisons qu’on puisse faire à son ascendance, c’est de ne pas lui donner le rang qu’elle mérite...
Portrait de Codou Bop - Je suis une femme. Je n'ai jamais eu de doute ou d'énervement d'être une femme... - Vignette du podcast Conversations Féminines

Codou Bop, une chercheure hors-pair sur les violences sexistes et sexuelles.

Binta a énormément travaillé pour la cause des femmes et en fait, je peux dire que c’est ça qui l’a tué. Parce qu’elle s’est jamais occupée d’elle. On a même peur d’occuper sa place. Même si on est capable d’identifier sa place et qu’on a les moyens de l’occuper....
Portrait de FATIMA FAYE - Je n'ai pas choisi, je suis née libre. Je pense que les gens libres naissent libres - Vignette du podcast Conversations Féminines

La liberté de choix a un visage. Celui de Fatime Faye.

Je suis née embarassante.  Biographie de Fatime Faye Installée à Ndayane depuis des années, Fatime Faye est engagée auprès de sa communauté d’adoption, elle oeuvre sans relâche au renforcement de la solidarité entre femmes en mettant en place des activités...

Pin It on Pinterest

Donnez de la force à du Kokalam

Partagez sur les réseaux sociaux : ça m'aide vraiment beaucoup pour faire connaître le podcast Conversations Féminines et tous les parcours de ces femmes incroyables.