fbpx

2 Ans dans nos vies

par | 21 Juil, 2016 | Lettre à ... | 2 commentaires

Ton entrée dans nos vies fait partie de celles dont on ne sait pas quoi penser. Celles qu’on aime sans pour autant sauter de joie, celles qu’on apprécie sans pour autant se jeter dans les effusions. Celles qui prennent le temps d’être couvées et analysées avant de les intégrer et de  s’y laisser couler. Ton entrée dans nos vies s’est fait de manière plus calme et plus sereine, est ce parce que nous avions atteint une plus grande maturité ou est ce parce que nous nous relevions à peine, toujours est-il que le résultat du test de grossesse était positif, tu allais faire partie d’une manière ou d’une autre de nos vies.

Je t’ai senti grandir et prendre de la place en mon sein chaque jour un peu plus, la place que tu occupes dans mon cœur a suivi le même trajet, elle n’a cessé de grandir. Je me suis retrouvée à installer des applications et à rechercher sur Youtube toutes les vidéos de grossesse et d’accouchement. J’ai forcé ton père à regarder pendant des soirées entières « Baby Boom » et « 4 bébés par seconde », je crois que je l’ai un peu traumatisé.

Je m’étais appropriée ma GROSSESSE et je t’attendais avec impatience, malgré les difficultés. Parce que oui, ce n’était pas sûr que nous arrivions au bout de cette aventure.

Ton père a dû gérer mes humeurs et mes états d’âme, la grossesse difficile, l’immobilisation, la totale…

Entre les échographies et les courses pour préparer ton arrivée (Les courses c’est vite dit, hein, ne crois pas tout ce que maman dit. C’est tata Léna qui s’en est occupée, moi grosse BALEINE, j’étais au milieu de mon canapé, croyant être arrivée au bout de ma vie, entre les injections et les médicaments, merci tonton Biram), les mois ont passé lentement mais sûrement. Tu prenais ta place dans nos cœurs, tu prenais ta place chez nous. Ta sœur et moi parlions beaucoup de « comment ce sera après », après ton arrivée. Jusqu’à ce 21 juillet où nous t’avons rencontré pour la première fois. Je te passerai les détails de ta naissance. Je te les rappellerai quand tu fêteras tes 20 ans et te croiras assez grand pour me toiser, ou alors quand tu me ramèneras cette première petite amie, que j’ai décidé de ne pas aimer dès à présent…

3 kilos de nerfs !!!! On n’entendait que ta voix ! Depuis lors on n’entend que ta voix ! Ca fait 2 ans maintenant ! Les pleurs on fait place aux babillages qui ont fait place aux rires qui ont fait place au premiers mots, qui ont fait place aux phrases. Ton bavardage est incessant comme ta soeur, Il parait vous tenez ça de votre père, c’est ton grand-père qui le dit. N’écoute aucun membre de ma famille qui voudrait te faire croire le contraire. C’est un héritage paternel, pas maternel !

Trace ton chemin dans ce monde mon fils ! En priant le Ciel tous les jours d’avoir la chance de te dire encore et encore et ce pendant de très longues années « C’est qui mon fils ? » et entendre ta réponse « C’est moi ! Mohamed ! Je t’aime maman ! »

2 Commentaires

  1. Sokhna Sall

    Rolalalaalalalalalalala jai eu des larmes de joie longue vie au presque jeau a ma fille
    Bon anniversaire petit prince quAllah Te Prete une Longue vie joviale et propere aupres de ton ainee et de tes parents

    Réponse
    • admin4649

      Amine, merci beaucoup. Ca me va droit au coeur!

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Rudyard Kipling – Si… – du KOKALAM - […] Lire aussi: 2 ans dans nos vies […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Tous les liens utiles :






Abonnez-vous à Conversations féminines sur votre plateforme préférée :


Coin Lecture...
Avant chaque conversation, chaque Invitée partage 3 lectures Coup de Cœur.
En voici quelques uns au hasard ci-dessous mais elles
sont toutes disponibles dans >>notre bibliothèque en ligne<<
:

Bibliotheque

Et coin écriture.
Parce que nos invitées prennent aussi la plume, retrouvez >>la liste dédiée à leurs ouvrages<<


D’AUTRES PETITS RIENS…

Bannière du Podcast conversations féminines. Portrait de Zoubida Fall

« Conversations féminines », une série d’épisodes sur la place des Femmes au Sénégal

Elles sont des femmes, sénégalaises ou d’origine sénégalaise. Aux profils divers et provenant de diverses classes sociales. Pendant une heure et sur un ton intimiste, nous interrogerons avec elles leur place. De celle qu’on leur a assigné à ce qu’elles en ont fait. (…)

D’une génération à une autre et si nous entamions cette conversation…

Portrait de Fatou Sow - Je ne sais pas si j'ai réussi, mais (la sociologie) ça m'a réussi

Pr Fatou Sow, sociologue et témoin de son temps.

Je ne sais pas si j’ai réussi mais ça m’a réussit. (à propos de la sociologie) Biographie de Pr Fatou Sow Dr Fatou Sow est une sociologue sénégalaise. Après des études de sociologie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, elle a obtenu un doctorat de 3ème cycle de...
Portrait de Ndioro Ndiaye - Y'a des femmes fabuleuses ici, qu'on a intérêt à écouter (...) à mettre ensemble surtout maintenant à l'heure des réformes.

Pr Ndioro Ndiaye, les femmes et le pouvoir des politiques publiques.

Y’a des femmes fabuleuses ici, qu’on a intérêt à écouter. On a intérêt à les mettre ensemble surtout maintenant à l’heure des réformes. Les Sénégalais savent amener quelqu’un au pouvoir, mais les Sénégalais savent aussi combattre quelqu’un au pouvoir.  Biographie de...
Portrait de Marie-Angélique savané - Ils veulent faire de nous des États qui vont être dictatoriaux, et ça on ne peut pas l’accepter.

Marie Angélique Savané, une vie de militante de gauche.

Ils veulent faire de nous des États qui vont être dictatoriaux, et ça on ne peut pas l'accepter. Biographie de Marie Angélique Savané Sociologue, militante politique, ancienne journaliste, parmi les pionnières du féminisme au Sénégal, membre fondatrice du mouvement...

Pin It on Pinterest

Donnez de la force à du Kokalam

Partagez sur les réseaux sociaux : ça m'aide vraiment beaucoup pour faire connaître le podcast Conversations Féminines et tous les parcours de ces femmes incroyables.